Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Latitude numérique by GD

Décodons la société digitale dans laquelle nous vivons

Rennes, il était une fois l'open data

Publié le 14 Mai 2014 par Ghislain Décréau in Data

Rennes, il était une fois l'open data

Sur son blog, le collectif open data Rennes dresse un bilan direct et sincère de son action sur ces 4 dernières années : à la question ou en sommes-nous ? la réponse est claire : "objectivement, pas beaucoup plus loin qu’en fin 2011. Le mouvement rennais s’est graduellement calmé pour finalement pratiquement s’arrêter".

Il se trouve qu'il y a 4 ans j'étais en déplacement professionnel à Rennes pour un colloque sur le numérique et la communication publique. C'est la première fois que j'entendais parlé de l'Open data avec la conférence animée par Libertic, j'en garde un précieux souvenir... Merci à eux. Etre pionnier n'est pas facile, c'est essuyer les plâtres mais les efforts ne sont jamais vains. Néanmoins, comme beaucoup je partage le diagnostic, de l'intention à l'action, il y a des freins... incompréhensibles vues de l'extérieur mais qui s'explique à l'intérieur des administrations. D'où la nécessité de ne pas reproduire les schémas existants, la société digitale dans laquelle nous vivons, oblige les uns et les autres à innover, se risquer à des échecs pour expérimenter de nouveaux "mode de faire".

Dans ce sens, la puissance publique a tout intérêt à se tourner vers les acteurs de la société civile (habitant, chercheur, entreprise, association...) pour les amener à réfléchir et à coopérer. La donnée numérique est un ingrédient essentiel du processus, un capital à valoriser en commun au bénéfice de l'économie, de l'emploi, de la démocratie... Cette nouvelle dynamique motorisée par le numérique force à briser les murs et construire des ponts sur le local.

Dans le paysage de l'open data en France, Rennes fait figure de ville pionnière et doit continuer d'inspirer les autres territoires, souhaitons qu'elle trouve un second souffle.

Commenter cet article